Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La vie de croisière c'est vraiment la vie des gens riches et célèbres! Il suffit de se laisser servir et remercier. Le seul hic, c'est d'avoir à présenter sa carte lorsqu'on souhaite quelque chose qui n'est pas inclus dans le forfait, comme une consommation. Tous les repas sont nécessairement compris dont 2 soupers en tenue de gala et nous pouvions manger au buffet ou même aussi souvent qu'on voulait à la salle à manger. Il est possible de manger quasi pendant 24 heures.

Puis en allant vers l'Alaska c'est certain que nous avions des chances que la température n'oscille pas toujours dans les 20°C. Les zones côtières sont nécessairement plus humides. Pourtant, Ketchikan qui est réputée être une ville pluvieuse a été notre plus bel arrêt, côté température. Le coup de coeur de ce voyage c'est vraiment l'arrêt scénique de Glacier Bay, malgré le froid qui y régnait. Nous aurions pu faire différentes excursions, comme pêche, expédition en vélo de montagne, excursion aux baleines. Le coût souvent important de ces extras freine aisément les élans aventureux.

Après deux petites journées tranquilles à Vancouver, nous prenons l'autobus juste en face du terrain de camping puis le Skytrain (une sorte de métro de surface) qui nous amène directement au centre-ville à deux pas du quai d'embarquement pour la croisière vers l'Alaska.

Suite à quelques demandes d'information, c'est l'embarquement à bord du Zuiderdam de «Holland America Line» pour 7 jours : 1916 passagers et 823 membres d'équipage. Après être passé au buffet, c'est l'attente sur le pont sous un très chaud soleil, pour le départ.

En route (plutôt en mer) pour le «Inside passage», nous circulons d'abord entre la terre ferme à droite et l'Île de Vancouver. Le soleil éclatant nous permet enfin d'admirer les sommets enneigés aux abords de Vancouver. Plus on avance en mer, la chaleur nous quitte et les nuages reviennent tranquillement. Cette première soirée de croisière nous a apporté quelques petits frissons. L'alarme incendie a résonné alors que nous étions dans la salle de spectacle pour entendre les prestations musicales. Un incendie s'est déclaré au 3ème pont. Le spectacle est arrêté temporairement pour permettre au capitaine de nous faire un état de la situation. Des chambres doivent être évacuées. Une heure plus tard tout est entré dans l'ordre. Le lendemain, une odeur de plastique brûlé nous chatouille parfois les narines.

Cette deuxième journée, nous naviguons toute la journée par une température de plus en plus maussade. Il est de plus en plus difficile de voir les paysages et les côtes. Nous participons à notre premier souper en tenue de gala. Le menu de ce dîner est vraiment excellent.

Nous arrivons à Juneau le 1er juillet sous une pluie battante. La capitale de l'Alaska tire son nom du québécois Joseph Juneau qui y est débarqué en 1880 avec Richard Harris pour y découvrir un filon d'or. Aujourd'hui, l'économie principale repose sur le tourisme apporté par les croisières. Comme il y avait un monde fou et que nous avons été déversés dans une rue bordée de boutiques à touristes, la pluie torrentielle nous ayant détrempés, l'intérêt pour cette ville s'est vite estompé.

Notre deuxième escale, le lendemain, nous amène à Skagway. Skagway, petite ville qui est sortie de l'ombre au moment de la ruée vers l'or. Cette ville est bien pittoresque avec ses trottoirs de bois. On y retrouve encore de nombreuses boutiques. Au nombre de ces boutiques, il y a de nombreuses bijouteries, l'Alaska ayant connu sa ruée vers l'or.

Nous avions réservé une excursion, la White Pass Yukon Route. C'est un balade en train qui suit la route que prenait les chercheurs d'or. Ils circulaient avec des chevaux trop lourdement chargés par des sentiers de montagnes. Ils y ont perdu bien des animaux et leur charge. Puis par la suite, le train a facilité les déplacements. Le train d'aujourd'hui à conservé son style ancien et chaleureux. Cette expédition qui durera 3h30, nous mène jusqu'à la frontière du Canada sur environ 25 km. Tout au long du parcours nous pouvons observer des paysages magnifiques, sur des rails accrochées aux montagnes aux sommets enneigés. On y a croisé une maman et son petit grizzly qui faisaient promenade le long de la voie.

En soirée, le bateau se dirige vers Glacier Bay. On navigue toute la nuit pour être à l'entrée de la Baie Glacier vers 7h00.

En 1750 le glacier se rendait jusqu'à cet endroit, il a reculé de 65km depuis et continue de fondre. Réchauffement climatique oblige.

Vers 10h00 nous arrivons à cet immense glacier qui porte le nom de Magerie Glacier, au fond de la baie. Nous y passons une bonne heure à admirer ce géant. Le navire tourne doucement sur 180 degrés, ce qui nous permet de voir et d'admirer sous tous les angles le spectacle que la nature nous offre. Nous ne pouvons faire autrement que de penser que notre présence est peut-être nuisible à cette environnement qui nous semble si fragile. Subitement, un immense bloc de glace se fissure avec un claquement tel un coup de tonnerre pour tomber à la mer. Une vague d'au moins 4 mètres se dirige dans tous les sens, longe le glacier et fait bouger le navire.

Après ce spectacle de la nature, nous partons vers le Johns Hopkins Inlet pour rencontrer le glacier qui porte le même nom, moins imposant mais tout de même merveilleux.

Tout ça porte à réflexion sur les changements climatiques et ses impacts. C'est vraiment incroyable, en 1892 ces deux glaciers se rencontraient à l'île Russell, à environ vingt km plus au sud.

Après Glacier Bay, le retour s'amorce en direction sud avec une escale à Ketchikan. Ketchikan est une petite ville magnifique, sur pilotis construite à flanc de montagne. Nous y sommes le 4 juillet, jour de la fête nationale des USA : drapeaux, chars allégoriques, mascarades. Tous se préparent pour le grand défilé, même des agents de la GRC seront de la parade, question de bon voisinage nous dit l'agent dans son pur anglais.

La plus grande ville du sud-est de l'Alaska, nous offre aussi ses trottoirs de bois et son quartier historique tout à fait charmant, avec ses maisons de pêcheurs sur pilotis, toutes colorées . Elles sont maintenant transformées en boutique pour le tourisme de croisière, ce qui est devenu sa principale source de revenu. Nous avons pu y observer d'immenses saumons et des aigles qui tournaient à la recherche d'une proie. Ce village nous a vraiment charmé.

Sur le pont du Zuiderdam, devant place Canada

Sur le pont du Zuiderdam, devant place Canada

A l'approche du Lions Gate

A l'approche du Lions Gate

Bien heureux d'avoir acheté dernière minute!

Bien heureux d'avoir acheté dernière minute!

Le beau pingouin dans son beau costume Wal Mart

Le beau pingouin dans son beau costume Wal Mart

Premier souper de gala

Premier souper de gala

Tchin!

Tchin!

Au 10e étage

Au 10e étage

Célèbre saloon, Juneau

Célèbre saloon, Juneau

Juneau sous la pluie

Juneau sous la pluie

Klondike Gold Rush National Park, Skagway

Klondike Gold Rush National Park, Skagway

Croisière en Alaska
Skagway et ses trottoirs de bois

Skagway et ses trottoirs de bois

et ses maisons anciennes

et ses maisons anciennes

Sur le sentier de la White Pass

Sur le sentier de la White Pass

Croisière en Alaska
Passage au dessus d'un ravin

Passage au dessus d'un ravin

Tout au fond, le premier sentier des chercheurs d'or

Tout au fond, le premier sentier des chercheurs d'or

Glacier Bay

Glacier Bay

Croisière en Alaska
Croisière en Alaska
Margerie Glacier

Margerie Glacier

Un important morceau est tombé

Un important morceau est tombé

Croisière en Alaska
Le bateau se retourne doucement vers le sud

Le bateau se retourne doucement vers le sud

Nous avons bien vus et entendus les glaciers

Nous avons bien vus et entendus les glaciers

Croisière en Alaska
Croisière en Alaska
Johns Hopkins Glacier

Johns Hopkins Glacier

Croisière en Alaska
Croisière en Alaska
Ketchikan

Ketchikan

Les belles de la parade du 1er juillet

Les belles de la parade du 1er juillet

AH!!  Oune Québécois??!!

AH!! Oune Québécois??!!

Croisière en Alaska
De vrais patriotes!

De vrais patriotes!

Au pays des aigles

Au pays des aigles

Hommage aux pionniers, Ketchikan

Hommage aux pionniers, Ketchikan

Creek Street

Creek Street

C'est bientôt la fin

C'est bientôt la fin

C'est pas facile la vie de croisiériste

C'est pas facile la vie de croisiériste

Au revoir!

Au revoir!

Croisière en Alaska
Tag(s) : #Voyage

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :