Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis quelques temps, je ne puis que constater la dégradation visuelle des parcs et terrains de notre municipalité. J'ai donc écrit à la direction générale pour constater cet état de fait. Je ne puis comprendre qu'une ville qui se respecte laisse à ce point la situation se dégradée. Car nous sommes résidents de Beloeil depuis plus de 10 ans et nous sommes, cette année, estomaqués de voir notre environnement. Je vous soumets donc mes doléances adressées à la ville, auxquelles j'ai joint 2 photos du parc à proximité de ma résidence.

Les enfants m'ont dit que ce doit être bien chiant d'être administrateur d'une ville qui compte des retraités au nombre de ses citoyens. Il se trompe, mon fils, j'ai tout de même autre chose à faire que juste du chialage.

Est-ce ma négligence de ne pas assister au séance du conseil municipal qui m'a fait louper cette nouvelle réglementation sur l'entretien des parcs ? S'agit-il d'une nouvelle mode ? Ou bien la ville souhaite-t-elle se lancer dans un nouveau commerce ? Ou est-ce, ce qu'on entend pas maisons et villages fleuris ?
Les modes ont-elles à ce point changées depuis mes premières années de propriétaire terrien ? Parce que je me rappelle qu'avant, du moins dans la ville de ma première résidence en tant que propriétaire, nous avions une obligation de voir à l'entretien du terrain. Maintenant, il est facile de constater que la ville laisse allègrement pousser les herbes dans les différents espaces verts.
La ville compte-t-elle faire du vin de pissenlit comme le faisait ma grand-mère ? Ce pourrait sans doute être une source de revenu appréciable. Le Pissenl'oeil, ce serait un nom accrocheur! Ou bien y a-t-il un autre débouché pour la culture de ces petites fleurs, que j'ignore complètement? SVP, me le faire connaître! Sait-on jamais, je réussirai peut-être à convaincre mon mari de cultiver ces fleurs pour une source de revenu qui serait certainement bienvenue pour agrémenter notre retraite.


En attente d'une réponse.
Citoyenne sensible à la qualité visuelle de son environnement

Adresse à la ville

Des pissenlits et des pissenlits..
Des pissenlits et des pissenlits..

Des pissenlits et des pissenlits..

Est-ce d´avoir trop ri que leur voix se lézarde quand ils parlent d´hier
Et d´avoir trop pleuré que des larmes encore leur perlent aux paupières?
Et s´ils tremblent un peu est-ce de voir vieillir la pendule d´argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui dit : je vous attends?

Jacque Brel

Tag(s) : #Divers

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :